Origines

Les Origines de l'ordre de l'Hôpital

Odre de l'Hôpital à Chypre

Dès le commencement de mars 1291, les habitants d'Acre, attendant de jour en jour l'arrivée de l'ennemi, avaient réparti leurs troupes en quatre divisions.

Rhodes-Chapitre-I

L'an 1095 avait vu à Clermont, en Auvergne, un concile au sein duquel un pape né à Châtillon, sur les bords de la Marne, Urbain II, était venu émouvoir ses frères de France,

Rhodes-Chapitre-II

Trente ans après la création de l'Ordre de Saint-Jean, l'exemple des Hospitaliers, et la conscience des services de toute nature qu'ils ne cessaient de rendre à la religion, inspirèrent à d'autres chevaliers de l'armée de Terre-Sainte

Rhodes-Chapitre-III

L'état de santé du roi de Jérusalem, que la lèpre rongeait, et la minorité de son successeur, qui n'avait que cinq ans, en ouvrant de nouveau le champ aux discordes entre les chrétiens de Palestine

Rhodes-Chapitre-IV

De ce moment, les destinées de la ville sainte et des chrétiens de Palestine devinrent de plus en plus précaires. Les plus zélés commençaient à désespérer de l'avenir, lorsqu'une clameur, venue d'Occident, ranima leur courage en leur apprenant que la croisade était toujours populaire en France.

Rhodes-Chapitre-V

Jérusalem et la Palestine, avec toute la Syrie, étaient tombées sous les coups multipliés des hordes mahométanes que le fanatisme asiatique avait déchaînées contre les chrétiens.

Rhodes-Chapitre-VI

Pendant ce temps, que faisaient les Templiers, ces rivaux implacables des Hospitaliers ? — Fatigués des tracasseries de Lusignan ; désespérant de la cause chrétienne en Orient, ils avaient tourné les yeux du côté de leurs manoirs d'Europe.

Rhodes-Chapitre-VII

Après plusieurs années dont aucun événement grave n'avait troublé la tranquillité, les chevaliers de Rhodes, oublieux du métier des armes ou de la cause pour laquelle ils avaient pris la croix

Rhodes-Chapitre-VIII

Pendant que ces graves questions agitaient les esprits à Rhodes, le sultan Amurat avait franchi les Dardanelles et mené son armée jusque sous les murs d'Andrinople, dont il s'était emparé.

Rhodes-Chapitre-IX

Hernandez d'Heredia arriva enfin à Rhodes, où il était attendu avec impatience (1381). Il releva le chapitre d'une responsabilité trop longtemps prolongée à son gré, et il prit l'administration des mains du grand commandeur Bertrand de Flotte

Rhodes-Chapitre-X

Par tout ce qui précède on voit que le magistère de Philibert de Naillac fut un des plus remarquables, et que ses éminentes qualités ont porté haut la renommée comme la puissance de son ordre.

Rhodes-Chapitre-XI

La fin du magistère de Jacques de Milly ne fut pas troublée seulement par les appréhensions que pouvaient causer les périls extérieurs.

Rhodes-Chapitre-XII

Les vives préoccupations et les fatigues incessantes auxquelles s'était livré Jean-Baptiste des Ursins avaient usé les forces de ce grand maître, déjà avancé en âge;

Rhodes-Chapitre-XIII

Pendant que Rhodes se rassérénait et se remettait des ébranlements du siège furieux qu'elle avait soutenu, deux compétiteurs se disputaient la couronne de Mahomet II.

Rhodes-Chapitre-XIV

Bajazet était mort par le poison entre les mains d'un médecin juif. Selim, son fils, monta sur le trône de Constantinople, vers lequel le parricide l'avait porté. Conquérant digne de son aïeul Mahomet II

Rhodes-Chapitre-XV

Les voiles turques ne tardèrent pas à se montrer. Le 26 juin 1522, les vaisseaux de Soliman, au nombre de quatre cents environ, s'approchèrent du rivage occidental, à huit kilomètres de la ville.

Rhodes-Chapitre-XVI

Nous n'aurions pas achevé cette étude sur l'ordre de l'Hôpital si nous ne disions pas ce que sont devenus tous les monuments de la chevalerie de Rhodes.

Rhodes-Chapitre-XVII

L'enceinte, dont la mer baigne le pied, ne donne accès au port que par trois portes. A l'est, est celle qu'on peut appeler porte d'Aubusson, puisque c'est à ce grand maître qu'elle est due.

Rhodes-Chapitre-XVIII

Cette noble voie, dans laquelle se trouvaient réunies les habitations des dignitaires de l'ordre de l'Hôpital, ainsi que le couvent des Chevaliers, devait être un quartier à part et réservé de la ville.

Rhodes-Chapitre-XIX

Liste chronologique des Grands-Maîtres de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem

Fin des Chevaliers de Rhodes

Enfin, le 1er janvier 1523, les débris de l'ordre de Saint-Jean, échappés aux coups des infidèles, abandonnèrent l'île de Rhodes.

Grands-Maitres de Malte - 1 à 15

Des difficultés d'interprétation de l'acte de donation retardèrent cependant la prise de possession : le vice-roi de Sicile voulait imposer de droits d'exportation les grains achetés en Sicile pour la population de Malte

Grands-Maitres de Malte - 16 à 25

Frère Annet de Clermont Gessan, bailli de Lyon (Langue d'Auvergne), était un homme d'une grand valeur et d'une vertu éprouvée : tous les Chevaliers l'aimaient et l'estimaient.

Ordre Souverain de Saint-Jean de Jérusalem, (1798-1886)

Empereur de Russie. L'Ordre était errant à travers l'Europe.